Que signifie « Ostéopathe D. O. » ?

Les bases de l'ostéopathie ont été posé par Andrew Taylor Still durant la guerre de sécession aux Etats-Unis et il aura fallu attendre la loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé qui, dans son article 75, pour que l’ostéopathie ne soit plus illégale en France et connaisse un cadre réglementaire.

Ce n'est que cinq ans plus tard en 2007 que les décrets ont été publiés. Les ostéopathes ont maintenant une pratique réglementée par le ministère des affaires sociales et de la santé et peuvent être consultés en première intention sans prescription médicale.

Qu'est-ce qu'un ostéopathe do ? et quel cursus un praticien doit-il suivre pour user du titre d'ostéopathe ?

En 2009, l’Agence Régionale de Santé (ARS) reconnaît un diplôme d’état d’Ostéopathie pour la formation à temps plein d'ostéopathe exclusif. Les établissements de formation privées doivent répondre aux critères suivants :

  1. La durée de cette formation professionnelle continue est de 5 ans, avec 4860 heures d’enseignement ostéopathique. La répartition des enseignements est la suivante :
    1. La formation théorique et pratique de 3 360 heures, sous la forme de cours magistraux, de travaux dirigés et de travaux pratiques ;
    2. La formation pratique clinique encadrée de 1 500 heures incluant 150 consultations complètes et validées.
  2. La formation se décompose en unités d'enseignement dans les domaines suivants au travers de cours théoriques et pratiques :
    1. Sciences fondamentales ;
    2. Sémiologie des altérations de l'état de santé ;
    3. Sciences humaines, sciences sociales, gestion et droit ;
    4. Ostéopathie : fondements et modèles ;
    5. Pratique ostéopathique ;
    6. Méthodes et outils de travail ;
    7. Développement des compétences de l'ostéopathe.
  3. La formation comprend des stages en milieu hospitalier, des stages dans des clubs sportifs et aussi au sein d'entreprises ;
  4. De plus pour devenir ostéopathe, la validation d’un mémoire de fin d’études est requise.

Les ostéopathes ayant été formé selon ces critères peuvent prétendre au titre « d’Ostéopathe D. O. », c’est-à-dire « Ostéopathe Diplômé en Ostéopathie ».

Par ailleurs, des écoles répondant aux critères d'accréditations peuvent également former des médecins, des kinésithérapeutes, des sages-femmes à l'ostéopathie en formation dite à temps partiel.

L'ostéopathie est une thérapie manuelle qui a une lecture systémique et holistique de toutes les parties du corps. Son champs d'action s'étend sur différentes sphères étudiées tant d'un point de vue spécifique que dans leur globalité :

  • l'ostéopathie crânienne, dont le pionnier a été William Garner Sutherland. Cette pratique du crânien s'intéresse à l'ensemble des os du crâne,
  • l'ostéopathie viscérale utilise des manipulations viscérales pour traiter les ballonnements, les remontées acides ou des troubles du système digestif,
  • l'ostéopathie structurelle, qui s'appui sur la biomécanique et traite des différents troubles musculo squelettiques de l'appareil locomoteur (cervicalgie, dorsalgie, lombalgie) elle se décline en technique fonctionnelle ou de Stanislas Paravey et Mathilde d'Antin Paravey sont ostéopathes D.O. et leur cabinet est situé à Versailles. Ils sont recensés dans le répertoire ADELI. Ils ont suivi une formation dans un établissement d'enseignement supérieur privé, à l'Institut Supérieur d'Ostéopathie Paris-Est reconnu par le Ministère de la santé.

    Malheureusement la sécurité sociale ne prend pas en charge les consultations mais les mutuelles oui. N'hésitez pas à les contacter !