L’ostéopathie, être bien accompagné pendant sa grossesse

26 mars 2021

L’ostéopathie, être bien accompagné pendant sa grossesse

26 mars 2021

Une approche douce pour les mamans

Savez-vous que, pendant toute la durée de votre grossesse, vous pouvez consulter un ostéopathe en complément du travail du gynécologue et de l’obstétricien pour que la naissance se déroule au mieux pour vous et votre bébé ? Rien que pour vous, je vous ai préparé plein de vidéos sur ma chaine Youtube.

Durant la grossesse, le corps de la femme enceinte subit des transformations importantes. L’ostéopathie peut l’aider à conserver ou retrouver son équilibre:

  • en agissant sur les troubles fonctionnels mécaniques (douleurs de dos, sciatiques) ou digestifs (nausées, digestion difficile),
  • en lui apportant un confort (amélioration de la circulation),
  • en la préparant à la naissance (vérification de la bonne mobilité du bassin, la tonicité du périnée).

Quelques signes d’appel :

  • maman est fatiguée et a des nausées,
  • elle a du mal à récupérer,
  • elle souffre de lombalgie ou de sciatalgie,
  • elle a les jambes lourdes,
  • elle a des reflux,
  • bébé appuie sur les côtes ou se positionne toujours du même côté,
  • maman est essoufflée.

Petit aparté sur l’importance de ce dernier point: Nous avons dans le corps 4 diaphragmes. Le plus connu est le diaphragme thoraco-abdominal, mais il en existe au niveau pelvien, au niveau de l’orifice supérieur du thorax, au niveau de la tente du cervelet dans le crâne. Ce sont des séparations musculo-aponévrotiques transversales qui laissent passage à des éléments vasculaires, nerveux, lymphatiques. Autrement dit, ces diaphragmes, s’ils sont libres et souples, permettent un bon drainage, une bonne circulation des liquides dans le corps. Ils fonctionnent ensemble, de manière synchrone. L’ostéopathe, en libérant les tensions de ces diaphragmes, augmente l’efficience du travail de la futur maman au moment de l’accouchement.

En complément pour préparer l’accouchement, il est très intéressant pour la femme enceinte de faire un travail en parallèle par la pratique du yoga. Cette préparation permet à la future maman de rester en harmonie avec son corps et toute sa dimension, de lui éviter d’entretenir des troubles de la posture et d’apprendre à faire de la place au bébé qui grandit en elle. Un accompagnement en sophrologie, hypnose ou en haptonomie peut aussi venir en aide pour anticiper le travail lors de l’accouchement et pour celles qui ne seraient pas à l’aise avec leur corps ou avec le bébé, d’apprendre à communiquer avec lui.

Related Posts

L’ostéopathie et la périnatalité

L’ostéopathie et la périnatalité

Pour en savoir plus sur le lien entre ostéopathie et périnatalité, visitez le site Accoucher en confiance de Mathilde d'Antin Paravey

L’ostéopathie en post partum

L’ostéopathie en post partum

Voir un ostéopathe après avoir accouché Tout au long de la grossesse et au moment de l'accouchement, le corps de la femme est soumis à rude épreuve. On compare souvent les efforts de l'accouchement à un marathon. Pendant 9 mois le corps de la future maman s'est...

Accompagnement ostéopathique à la naissance

Accompagnement ostéopathique à la naissance

Ateliers d’accompagnement à l’enfantementProposés par Mathilde d’Antin Paravey, ostéopathe D.O. Le mystère de la naissance m’a toujours passionnée. Mes choix d’orientation ont longtemps oscillé entre des études de sage-femme ou d’ostéopathe. Aujourd’hui, me voilà...