Craquement du dos, les techniques de thrust, HVLA

Techniques de thrust, HVLA (haute vélocité, basse amplitude) :

Le thrust ostéopathique est une mobilisation articulaire de faible amplitude, haute vélocité, autrement dit le mouvement est rapide et minime.

Prenons l'exemple d'un thrust vertébral. Parler de vertèbre déplacée est un abus de langage. En réalité une de ses surfaces articulaires reste accrochée à celle de la vertèbre sous-jacente et la suit dans tous les mouvements ou au contraire en est trop éloignée et ne parvient pas à s'en rapprocher. Le rapport entre les deux est perturbé et la vertèbre ne peut se mouvoir dans tous ses paramètres.

Lors d'un thrust ostéopathique le mouvement que nous impulsons à l'articulation reste dans les limites physiologiques. Le thrust ostéopathique est maîtrisé!

Le craquement est dû à un appel de vide très rapide dans le liquide synovial à l'intérieur du manchon étanche qui entoure chaque articulation. C'est la rapidité et non la force qui provoque le bruit. De plus ce n'est pas le bruit qui signe la réussite du traitement. Le mouvement appliqué peut surprendre certaines personnes mais ne fait pas mal. Nous entendons parfois cette question "certaines manipulations peuvent-elles être dangereuses?". Le niveau de risque n'a jamais été sérieusement évalué. On parle de 1 accident grave sur 1 million de manipulations, toutes professions confondues (avec un risque plus important chez les chiropracteurs puis kinésithérapeutes, puis médecins, puis en dernier les ostéopathes). Pour comparaison, les AINS (Anti-inflammatoires non stéroidiens) provoquent 1 accident grave pour 1000 prises de médicaments. Un ostéopathe bien formé veillera scrupuleusement à respecter les tissus dont il prend soin.

Avant toute manipulation, l'ostéopathe se réfère à un certain nombre de tests, avec à l'appui si besoin des clichés d'imagerie médicale afin de contrôler si la technique est contre-indiquée ou non.

Nous contacter !