Fasciathérapie

Les fascias, qu'est-ce c'est ?

Les fascias constituent l'ensemble du tissu conjonctif du corps. Ils sont reliés entre eux par des articulations fasciales qui partent de la tête et s'étendent à la périphérie. Ainsi articulées, on définit ces structures par des chaînes fasciales. Elles représentent un lien physique et biochimique entre les différents secteurs corporels, autrement dit les fascias élaborent des liens dans tout le corps :

  • les chaînes fasciales sont en interaction avec le système locomoteur en enveloppant la majorité des structures du corps (muscles, nerfs, vaisseaux sanguins et os). Les fascias permettent donc la cohésion entre les muscles et les os, on parle ainsi de système musculo-aponévrotique osseux. Les récepteurs neurologiques qui permettent l'arc réflexe ordonnant la contraction musculaire se situent dans les fascias. Les fascias jouent donc un rôle prépondérant dans la motricité et la coordination motrice du corps ;
  • les chaines fasciales se lient entre elles au niveau viscéral en enveloppant les organes (péritoine, péricarde, péritoine); les fascias créent aussi des articulations entre les organes eux-mêmes et leur environnement;
  • les chaînes fasciales lient les parois aux viscères, en liant les viscères au squelette;
  • Dans le métabolisme cellulaire, les fascias sont constitués de cellules de structure (fibroblastes, adipocytes, mastocytes, macrophages) et de cellules de passage, les plasmocytes et les leucocytes.

Les fascias sont constitués de fibres :

  • pour 50 % de collagène (ce qui donne aux tissus conjonctifs une certaine résistance aux tractions, 5% de leur longueur);
  • d'élastines (fibres très résistantes, elles s'allongent de 2,5 fois leur longueur et reprennent leur forme initiale);
  • et de réticulines.

Il y a dans cet ensemble tissulaire une véritable architecture qui enveloppe toutes les structures du corps et qui donne pour chacune d'entre elles, une dynamique à la fois biomécanique - dans ce complexe synergique élasto-collagénique qui régit la déformation des tissus en fonction des traumatismes qu'ils subissent- et une dynamique biochimique.