L’ostéopathie et le diaphragme thoracique : l’importance d’une bonne respiration !

L’ostéopathie et le diaphragme thoracique

 Ostéopathe à Versailles

L’importance d’une bonne respiration !

Le muscle principal de la respiration est le diaphragme thoracique. Il se situe transversalement au niveau des dernières côtes et est perforé de trous pour livrer passage à des troncs veineux, lymphatiques et artériels. Il agit comme une véritable pompe « la pompe thoraco-abdominale » ; celle-ci fonctionne environ 18 fois par minute jour et nuit ce qui fait près de 26 000 fois en 24 heures. Le diaphragme thoracique sépare donc le tronc en deux parties :

  • Une supérieure, thoracique, avec le cœur et les poumons.
  • Une inférieure, abdominale, avec les organes digestifs.

Lors de l’inspiration d’air dans les poumons, la cage thoracique se gonfle, les côtes s’écartent, le diaphragme s’abaisse.

A l’inverse, lors de l’expiration, le thorax se resserre, le diaphragme remonte. Le changement de volume crée une alternance de pression, dépression, sur les grands collecteurs que sont les vaisseaux artériels, veineux et lymphatiques.

L’alternance de pression sur les vaisseaux ramène le sang veineux (pauvre en oxygène) au cœur, qui est ensuite renvoyé aux poumons. Simultanément cette pression favorise le retour du sang (artériel et veineux) de la lymphe venant de presque tout le corps, des membres, de l’abdomen et de la moelle épinière. Le bon drainage du corps va donc dépendre de la bonne vigueur de la pompe. Cette physiologie intéresse particulièrement l’ostéopathe.

De plus, cette pompe agit directement sur les organes au-dessus et en-dessous du diaphragme (c’est à dire le système cardio-respiratoire, digestif, et indirectement génito-urnaire) en leur conférant une bonne souplesse tissulaire. Le diaphragme masse profondément nos organes et étire les fascias pulmonaires.

N’oublions pas que 20 minutes de respiration profonde par jour fait sécréter des endorphines, qui sont des hormones du bien-être.

Respirer profondément est la seule vraie façon de travailler les abdominaux. Vous pouvez accentuer l'effet en basculant légèrement le bassin vers l'arrière (rétroversion) lors de l'expiration. En plus de vous dessiner un joli ventre, cette pratique vous protège des douleurs lombaires et renforce votre périnée.

Comment faire pour la favoriser ?

Appliquez-vous chaque jour à prendre quelques minutes à respirer profondément, en conscience des effets produits (le ventre qui se gonfle et se creuse, les côtes qui s'élèvent et s'écartent, éventuellement la chaleur qui peut s’en dégager). Sentez peu à peu que votre souffle s'allonge, votre respiration est plus fluide.

Le rôle de l’ostéopathie ?

Le rôle de l'ostéopathie est de restaurer la mobilité diaphragmatique. Pour ce faire, la main de l’ostéopathe décèle et lève les blocages structurels qui parfois restreignent énormément son action. L’ostéopathie vise à rétablir la bonne souplesse des tissus dans leurs mouvements en regard de leurs insertions sur les côtes moyennes, basses, sur les lombaires et au niveau de l'orifice supérieur du thorax.

Nous contacter !