Douleur de genou ou gonalgie

Douleur de genou

Grand sportif ou sédentaire, les douleurs de genou touchent n’importe quel type de population.

Le genou est une articulation particulière. Sur un plan biomécanique, cette articulation dite portante, supporte le poids du corps et doit aussi pouvoir répartir la masse et la force aux chevilles. Pour cela, le genou est composé d’une articulation majeure, l’articulation tibio-fémorale (portante) et d’une articulation mineure, l’articulation, tibio-fibulaire supérieure ou encore péronéo-tibiale supérieure répartitrice du poids et de la force. Ces deux articulations fonctionnent en synergie avec la cheville.

Les problèmes de genou peuvent donc trouver leur origine :

  • soit lors de traumatismes directs, comme au football lors des tacles ou des chutes ;
  • soit par des micro-traumatismes répétés, comme chez le coureur qui subit parfois le syndrome de l’essuie-glace avec une atteinte des ligaments rotuliens et latéraux ou par une atteinte des croisés ;
  • soit par des phénomènes plus insidieux, comme l’atteinte de l’articulation elle-même par une usure des ménisques ou de la plaque osseuse comme c’est le cas pour l’arthrose fémoro-patellaire ou fémoro-tibiale ;
  • soit par manque d’activité physique ce qui est le cas pour un grand nombre de personnes. Chaque articulation est tapissée de liquide synovial dont le rôle est de nourrir et protéger l’articulation. Le corps sécrète ce liquide en fonction des sollicitations. Pour entretenir une bonne congruence articulaire, il est important de travailler les articulations dans leur physiologie. Alors n’hésitez à prendre les escaliers au lieu d’utiliser l’ascenseur ;
  • il existe une autre origine dont on parle un peu moins et qui pourtant est bien réelle. L’innervation du genou vient du plexus lombaire qui prend naissance au bas du dos. Dans son trajet, le plexus va rencontrer plusieurs structures, des muscles et notamment des organes. Les organes dans la cavité abdominale occupent une certaine place et peuvent souffrir d’en manquer, ils peuvent également être le lieu de tensions et présenter un trouble fonctionnel. Dans ce rapport étroit entre le système nerveux et le système viscéral, l’information nerveuse peut être diffusée à distance de la région lombaire et être ressentie aux genoux en venant troubler leur fonction, c'est ce qu'on appelle la douleur projetée ;

L’ostéopathe établit les liens de cause à effet pour mettre en lumière ce rapport entre structure et fonction afin de rétablir une meilleure mobilité.

Alors n’hésitez pas, à nous contacter et prendre un rendez-vous d'ostéopathe.