Comment masser son bébé ? Quelques bons conseils

Comment masser son bébé et pourquoi ?

La peau possède un nombre inestimable de récepteurs sensibles au toucher, à l'étirement, à la pression, aux variations de température ou encore à la douleur. La qualité des récepteurs varie d'une zone du corps à une autre. Les extrémités du corps sont richement innervées. On recense près de 2500 récepteurs par cm2 de peau au niveau de la pulpe des doigts. Éveillons notre enfant à cette exploration sensorielle, aiguisons ses perceptions ! (Notre cerveau fonctionne à l'économie d'énergie, les neurones qui ne fonctionnent pas meurent)

Au-delà d'un moment d'échange, de complicité avec son bébé, le massage permet de stimuler des zones du corps que nous touchons peu dans les gestes quotidiens. Il permet au bébé de faire connaissance avec son corps, de lui montrer les limites de son corps. Le massage améliore la circulation sanguine et lymphatique, élimine les toxines, renforce le système immunitaire et la confiance en soi et manifeste à notre bébé tout l'amour que nous lui portons ! Alors ne nous en privons pas !

Comment masser bébé pour partager ensemble un moment de détente ?

Nous avons fait une petite vidéo, accessible pour tous, qui montre comment masser son bébé.

En veillant aux précautions décrites dans notre article "5 choses à savoir pour bien tenir son bébé", et avec un peu de bon sens, vous pouvez faire à peu près tout ce que vous voulez.

Alors voici comment masser son bébé et quelques conseils préalables au massage :

  • le plus important, DEMANDEZ L'AUTORISATION à votre bébé s'il veut bien être massé et prévenez le lorsque vous le touchez. Tout le long du massage, vous pouvez lui décrire ce que vous faites, nommer les parties de son corps.
  • Avant toute chose, détendez-vous, inutile de refourguer vos tensions à votre bébé.
  • Privilégiez un moment propice à la relaxation comme après le bain ou avant de se coucher.
  • La pièce doit être bien chauffée.
  • Quelle pression ? Le massage doit se faire avec le poids de votre main et de votre bras. Si vous n'appuyez pas suffisamment, cela s'apparente à de la caresse voire des chatouilles. Le contact doit être chaud, ferme, par pressions stimulantes.
  • Combien de temps ? De 10 à 20 min, selon l'envie de bébé.
  • Procédez par gestes lents, surtout lorsque vous changez de zone à masser.
  • Gardez toujours une main en contact avec votre bébé (si vous voulez remettre de l'huile de massage par exemple).

Voici quelques exemples de massages. Laissez-vous guider par votre intuition, l'important est que cela reste naturel et agréable, aussi bien pour vous que pour votre enfant.

  • Sur le dos, commencez par le côté gauche. Maintenez la cheville gauche de bébé en V entre index et majeur (sans trop serrer). Vous aurez ainsi les pouces libres pour travailler la voûte plantaire. Attention, c'est une zone réflexe de tous les points du corps , il est important de ne pas appuyer trop fort et de masser de manière symétrique et sur la même durée les deux pieds. Avec vos pouces, faites de légères pressions circulaires sur la voûte plantaire sur et entre les orteils, insistez sur le talon.
  • Remontez le long du mollet en appuyant doucement avec vos paumes de main sur le tibia, la fibula (ex péroné), les parties molles. Faites un point fixe sur l'un des 2 os et étirez les tissus. Alternez de point fixe.
  • Sur la cuisse, vous pouvez varier pressions circulaires et légers étirements de la peau.
  • Mobilisez TRÈS précieusement les hanches en dessinant de petits ronds.
  • "Peignez" les jambes de l'aine jusqu'au pied pour favoriser la circulation sanguine.
  • Pour le ventre : massez l'abdomen dans le sens des aiguilles d'une montre en commençant par l'aine droite pour le bébé (donc gauche pour vous), puis longez le cadre colique en remontant le flanc droit du bébé, en traversant la partie haute de l'abdomen et en redescendant le flanc gauche. Vous pouvez faire de petites vibrations avec le bout des doigts. Cela s'avère bénéfique pour des bébés souffrant de tensions intestinales, de coliques, constipation. Attention, si les symptômes s'installent nous vous conseillons de consulter en ostéopathie.
  • Autre astuce pour masser le ventre de bébé : portez votre bébé sur votre avant-bras, sa tête repose dans votre main. A l'aide de l'autre main, repliez ses jambes sur son ventre et propulsez des petits mouvements de bascule du bassin en faisant varier la flexion de hanche. Cette position a un grand pouvoir apaisant sur les bébés !
  • Pour le thorax : avec la paume de la main, étirez la peau de l'intérieur vers l'extérieur. Puis faites de même en suivant le trajet de chaque côte.
  • Membres supérieurs : procédez de la même manière que les membres inférieurs. Insistez sur les paumes de main, richement innervées et siège de points réflexes!
  • Pour la tête et le cou : passez le doigt sur la ligne médiane du front en commençant de la base du nez jusqu'à l'insertion des cheveux. Réitérez plusieurs fois le geste.
    Glissez le doigt le long des bosses frontales, de l'intérieur vers l'extérieur, plusieurs fois. Cela permet de désencombrer les sinus frontaux, de faciliter leur drainage.
    Massez doucement les tempes dans le sens des aiguilles d'une montre, les orbites, les ailes du nez, les joues, la mandibule.
    Frictionnez délicatement le cou et les oreilles.
  • Sur le ventre : cette position est facile et très appréciée du bébé car cela lui masse le ventre. Vous pouvez, avec le bord de la main, côté auriculaire, tapoter doucement la colonne vertébrale, de tout son long, du sacrum au crâne.
  • Variez les pressions circulaires et les étirements diamétralement opposés : par exemple, étirez la peau entre l'épaule et la fesse opposée.