Combien de séances sont nécessaires en ostéopathie ?

A quelle fréquence consulter en ostéopathie ?

Tout dépend du motif de consultation !

Mais on peut retenir, d'une manière générale que, pour un adulte:

  • pour une douleur aiguë : 1 à 2 séances d'ostéopathie sont nécessaires, espacées d'environ trois semaines. A l'issue d'une première séance, l'ostéopathe a levé les blocages qui empêchaient le corps de s'autoguérir. Cette autorégulation se poursuit dans les deux semaines qui suivent. Le corps continue son travail de relâchement même après la séance! Lorsque l’équilibre n'est pas complétement stabilisé, le corps a tendance a revenir à son état original, douloureux. C'est pourquoi il est nécessaire de consolider le traitement ostéopathique, même si le patient n'a plus mal.
  • pour une douleur latente : qui traine depuis des années, au moins 3 consultations, espacées d'environ trois semaines, seront sans doute à envisager (attention, c'est à estimer au cas par cas et ce sont l'état des tissus et leur réactivité qui vont guider l'ostéopathe dans son axe de traitement). En général, plus le traumatisme est ancien, plus le traitement ostéopathique sera long.
  • en prévention : il est judicieux de faire un bilan ostéopathique en moyenne deux fois par an.

Par exemple si vous consultez pour une douleur aiguë, de type lumbago, torticolis, sciatique... l'ostéopathe agira en premier lieu dans le but de calmer l'inflammation des tissus. A ce stade, la douleur est apparue car le corps est à saturation, il ne peut plus s'adapter à une contrainte supplémentaire (se pencher, faire ses lacets, porter une charge).
Cette première séance d'ostéopathie servira à désengrener le trop plein accumulé (physique ou émotionnel) et il sera par la suite indispensable de traiter le corps dans son ensemble, l'aider à retrouver la fameuse homéostasie, son bon équilibre qui a été perturbé. Une ou deux séances supplémentaires peuvent être envisagées selon l'état du patient, selon son énergie de base et sa capacité d'auto-guérison.

Hors crise aigüe, il faudrait envisager de consulter un ostéopathe en moyenne deux fois par an, afin de rééquilibrer les tensions musculaires ou structurales accumulées et prévenir les futures douleurs. Comme pour une voiture qu'on conduit chez le garagiste lorsqu'un signal rouge s'allume, avant qu'elle ne tombe en panne sèche. De même avec notre corps, ces petits signaux (coups de stress, périodes de fatigue, chutes...) devraient nous conduire à consulter un ostéopathe. Trop souvent nous n'y prêtons pas attention (eh oui, on a tous de bonne excuses à courir partout) alors que c'est précisément un appel au repos, à s'écouter, prendre soin de soi et consulter un ostéopathe !