Rééducation du périnée et reprise du sport

Aujourd'hui c'est ma dernière séance de rééducation du périnée, est-ce que je peux reprendre le sport ?

Voilà une question très souvent posée par mes patientes. Nous raconte Gersende d'Antin sage femme à Versailles.

Sa réponse : reprise oui mais attention à la discipline !

Nous n'avons plus besoin de rappeler les bienfaits d'une activité physique sur notre santé : prévention des maladies cardio-vasculaires, lutte contre les surpoids et bien-être moral. Il est aussi important de perdre le poids pris au cours de la grossesse surtout si elle est excessive (>15kg). Mais attention certains sports fatiguent notre périnée.

Le périnée ?

Le périnée ou "plancher pelvien" est un ensemble de muscles sur plusieurs étages qui forment "une coque de bateau". Cet ensemble est destiné à soutenir les viscères présents dans le bassin et contribue au contrôle sphinctérien (vésical et anal) en les entourant.

Pathologies du périnée ?

Selon une étude du The Norwegian University of Sport and Physical Education, l'incontinence urinaire à l'effort (sport, toux, éternuement) est la plus fréquente chez la femme entre 15 et 64 ans. A force de recevoir des surpressions (saut, course, poids des viscères, contractions abdominales, grossesse), le périnée se détend et a plus de difficultés à assurer ses missions.

Recommandation ?

On classifie les sports en fonction de leur pression sur le périnée et la contraction abdominale :

  • les sports à moindre risque sont la marche, la natation, le vélo,
  • les pratiques à risques moyens sont le tennis et le ski,
  • et enfin les sports à risques élevés sont la course à pied, le trampoline, les sports de balles, les arts martiaux, l'aérobic...

Selon l'association française d'urologie, il est ainsi recommandé lors de la pratique d'un sport à risque de surpressions pour le périnée :

  • faire attention à sa posture : contraction du périnée à l'effort, plier les genoux et ne pas gonfler le ventre,
  • pratiquer régulièrement des exercices de renforcement musculaire du périnée. Contracter son périnée rapidement et en continu en alternance avec des temps de repos.

En cas de trouble de la continence ou de la statique pelvienne, consulter votre médecin traitant ou gynécologue qui vous prescrira des séances de rééducation du périnée, proposer dans le cabinet par Gersende d'Antin, sage-femme à Versailles.

Nous contacter !